» Travaux individuels » 2- Journée d’échange de FEVRIER 2006 à Paris » 05 - les grands axes de rééducation de la dyspraxie développementale
 
05 - les grands axes de rééducation de la dyspraxie développementale

 

L’ergothérapeute exerçant en pédiatrie est de plus en plus souvent confronté à des enfants présentant une dyspraxie de developpement ou des troubles praxiques associés à une lésion cérébrale. Il existe plusieurs modèles étiologiques et de classification de la dyspraxie, ils s’enrichissent les uns les autres. Le diagnostic de la dyspraxie est pluridisciplinaire et se fait en ergothérapie sur la base de tests étalonnés. Le diagnostic de dyspraxie se fait sur une procédure (façon de faire) et non pas sur une compétence (score). La rééducaiton vise à developper les systèmes d’intégrations gestuels et spatiaux et à encourager l’enfant à automatiser des stratégies de verbalisation et de séquentialisation de ses actes. On est parfois confronté au lien tenu existant entre le trouble instrumental et le trouble psychologique de l’enfant dyspraxique, nous amenant à réfléchir aux intrications complexes entre la construction psychique et la construction cognitive...

GWENAELLE LEFEVERE


2006_02 - LEFEVERE - grands axes rééducation dyspraxie
Fichier Zip - 779.2 ko
 
Publié le dimanche 26 février 2006
Mis à jour le dimanche 12 mars 2006

 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le dimanche 26 février 2006
 
Publié le dimanche 26 février 2006
 
Publié le dimanche 26 février 2006
Mis à jour le jeudi 13 avril 2006
 
Publié le dimanche 26 février 2006
Mis à jour le mercredi 22 novembre 2017
 
Publié le dimanche 26 février 2006
Mis à jour le jeudi 16 mars 2006
 
Publié le dimanche 26 février 2006